Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 17:25

Retraites, salaires et emploi


de bonnes raisons d'être en grève le 23 mars !


Faisons de cette journée la première étape de la mobilisation générale nécessaire pour arrêter la politique antisociale du gouvernement !

Sans titre-Numérisation-03

Repost 0
Published by sud-chu-caen
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 18:17
Si notre ministre de la santé a envisagé de vacciner toute la population française, elle a complétement fait l'impasse sur les revalorisations des hospitaliers.
Les négociations dans la FPH ont surtout eu comme objectif d'adapter à minima les catégories B et A suite à la reconnaissance LMD pour les IDE. Bien sur certains grades tirent mieux leur épingle du jeu et bien sur il ne faut pas les chercher en catégorie B et encore moins en C.
Le ministère s'est refusé, malgré notre demande et celle d'autres OS à intégrer au sein de ces négociations la catégorie C. Le ministère estime que ce point de débat a été réglé par des négociations qui là aussi avaient pour objectif de corriger à minima la disparition de l'échelle 3, réclamée par une nécessaire revalorisation des traittements qui se trouvaient en deça du SMIC.
Dans le monde hospitalier, les personnels ont l'impression d'être des oubliés. Il suffit de passer dans les services pour entendre nos collégues de la catégorie C dénoncer de leurs conditions : Salaires, manque de reconnaissance, alourdissement de la charge de travail....AS, ASH, AP, expriment un besoin de réelle  reconnaissance. Ils et elles estiment avoir été lésées lors des revalorisations salariales suite au protocole du 19 octobre 2006, où près de 60000 d'entres eux (elles) n'ont pas bénéficié de ces mesures. Dans les filières techniques et administratives des établissements, la colère et la déception des contremaîtres, des agents techniques d'entretien, chef de garage...alors qu'ils assument jusqu'à des responsabilités d'encadrement !! Ce sont les seuls personnels d'encadrement restant en catégorie B.
On pourrait penser que les agents des catégories C continuent à être les grands oubliés de la FPH. Mais en fait le ministère pense énormément à eux en cherchant à faire évoluer leur compétence, en facilitant le glissement de tache !
Le gouvernement évoque la possiblité d'octroyer un statut libéral aux Aides soignants mais son ministère se refuse à discuter d'un projet de décret de compétence des AS comme SUD lui avait proposé et continue à lui soumettre. Les agents de la catégorie C restent les oubliés d'une reconnaissance de leur travail mais certainement pas ceux de la logique libérale qui envahit le monde hospitalier d'aujourd'hui.

Source : M Robichon-P Bernard
Repost 0
Published by sud-chu-caen
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 12:04
C'est définitivement non !

Madame Bachelot a présidé la dernière séance de négociations le 5 janvier pour tenter d'arracher un certain nombre de signatures. Les quelques annonces qu'elle a pu faire : raccourcissement du calendrier de quelques mois et augmentation des ratios des promouvables dans une période transitoire n'ont pas changé le fond du projet. La ministre a confirmé la suppression de la catégorie active en échange du reclassement, et dès la fin d'après-midi triomphalement communiqué aux médias que les infirmières étaient prêtes à accepter un rallongement d'activité en contrepartie d'une revalorisation salariale dont elle a bidonné les montants.
Cette communication "Sarkozienne" a eu un effet contraire et a entraîné le refus de signature de la part des organisations syndicales les mieux intentionnées vis-à-vis du ministère. Un camouflet pour la ministre.
Seul le syndicat des directeurs (le SNCH qui représente 1,26% des voix aux élections nationales FPH, et qui rappelons le ne syndique pas les infirmières), a signé l'ensemble du protocole.
Les chapitres concernant les IDE et les paramédicaux ainsi que la perte de la catégorie active (droit à la retraite à 55 ans), ont été rejetés par l'ensemble des organisations syndicales. Pour SUD, au delà du refus du "bradage" de la retraite à 55 ans, ce protocole ne correspond pas aux problèmes de l'heure. Tout d'abord un reclassement en trompe l'oeil, inégalitaire, qui laisse de nombreuses catégories sur la touche et créer de nouvelles disparités. Ensuite le chapitre sur les conditions de travail est particulièrement scandaleux dans une période où toutes les directions déréglementent le temps de travail, remettent en cause la RTT, restructuration à tout va et suppriment maintenant ouvertement des emplois.
SUD s'est adressé à l'ensemble des fédérations syndicales, pour qu'au delà de ce refus de signature, une campagne commune puisse être menée pour une véritable revalorisation de l'ensemble des professions, le maintient de la catégorie active, le gel des restructurations, un plan massif de formation et de promotion professionnelle.

                                                                                                                                                                        Source : J-M Sala
Repost 0
Published by sud-chu-caen
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 12:00
Quatre députés proposent de restreindre l'Ordre des Infirmiers aux libéraux !

Quatre députés UMP ont déposé une proposition de loi pour restreindre le champ de compétence de l'Ordre des Infirmiers aux seuls infirmiers libéraux. Yves BUR, Jacques DOMERGUE, Céleste  LETT et Eric STRAUMANN proposent de: " dispenser les infirmiers exerçant à titre salarié de s'inscrire à l'Ordre", soit environ 85% de la profession, selon le texte de la proposition de loi.
Ils sont arrivés à cette conclusion après avoir mené des auditions d'organisations professionnelles. Initialement ils souhaitaient trouver une solution aux protestations contre le montant de la cotisation à l'Ordre, jugé trop élevé.
L'exposé des motifs de la proposition de loi constate le peu d'adhésion à l'Ordre des Infirmiers dont la création a été votée en décembre 2006 par une proposition de loi émanant de deux députés UMP. Il mentionne le taux d'abstention de 80% aux élections de 2008, "majoritairement ceux relevant d'un statut de salariés."
Le montant élevé de la première cotisation (75€) "a provoqué un questionnement de beaucoup sur les services que l'Ordre remplit à leur égard". Les députés soulignent que ce montant "ne correspond pas à l'esprit du législateur !"
L'Ordre des Infirmers a été voulu pour "répondre à la demande de structuration de la profession !" mais "force est de constater que les premiers pas de l'existence de l'Ordre font apparaître un manque d'adhésion de la part d'un grand nombre d'infirmiers et naître des questions sur l'opportunité même de son existence", constatent les quatre députés.
Les députés ne suppriment pas l'Ordre mais proposent de réduire considérablement son champ.
Ils constatent que l'Ordre Infirmier "va faire doublon avec tout ce qui existe d'ores et déjà". L'Ordre doit établir un code de déontologie et un listing de compétences, mais les droits et les devoirs des infirmiers et leurs compétences "ont des bases légales" dans le code de la santé public.
En matière disciplinaire, les infirmiers salariés "ont déjà, dans les établissements où ils exercent, des structures disciplinaires mises en place et fonctionnant depuis longtemps".
Enfin, le rôle se l'Ordre dans le recensement et le listing des infirmiers est déjà assumé par les directions départementales et régionales des affaires sanitaires et sociales (DDASS et DRASS), relévent-ils.


NON AUX ORDRES, RESTONS MOBILISE(E)S
Repost 0
Published by sud-chu-caen - dans Ordre Infirmier
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 11:52
  "Mesdames, Messieurs,
Je suis particulièrement heureuse de vous retrouver aujourd'hui pour un moment que je n'hésite pas à qualifier d'historique, la signature du protocole d'accord sur le passage des infirmiers à la catégorie A  . Cette reconnaissance fondamentale des qualifications et compétences des infirmiers, marque la première étape concrète de la réforme LMD pour les professionnels paramédicaux."
Intervention de Roselyne Bachelot, Ministre de la santé, des sports et de la grippe, le 2 février 2010.

Historique en effet


La liquidation de la catégorie active
(fin du droit à la retraite à 55 ans)
a été approuvée par un seul syndicat : Le SNCH !


Le SNCH est un syndicat de cadres qui se revendique le syndicat des "managers hospitaliers" et qui représente 1,56% aux élections Fonction Public Hospitalière, syndicat qui ne syndique pas les infirmières.....

Ce protocole inacceptable est aussi illégitime !

Il faut recommencer les négociations sur d'autres bases :

Une revalorisation de l'ensemble des professions
Le maintient du droit à la retraite à 55 ans
la création d'emplois et l'augmentation des formations
pour répondre aux besoins



Repost 0
Published by sud-chu-caen

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche