Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 17:54

L'Agence Régionale de Santé d'Ile de France a (enfin) annoncé le 9 septembre l'enterrement de son projet de relocalisation à l'hôpital de Montreuil, farouchement rejeté depuis le début (juin 2013) par les personnels et les médecins de la Maternité et du CIVG des Lilas (93)...

En fait, il n'y a pas grand chose de nouveau sous le soleil ; l'abandon de ce projet était un secret de polichinelle depuis juin 2014 !

Mais nous sommes encore loin de la victoire ou de la demi victoire... C'est plutôt un coup de pub de l'ARS, dont l'annonce tardive ne doit vraisemblablement rien au hasard (si ça peut désamorcer un peu la colère dans le secteur sanitaire avant la manifestation hospitalière du 23 septembre, c'est toujours ça de pris).

Depuis 4 ans les personnels et ses nombreux soutiens sont mobilisés pour le financement de la reconstruction de la Maternité des Lilas aux Lilas. Or, à ce jour nous n'avons pas d'autre engagement des tutelles que l'annonce faite par la Ministre Touraine en juin 2014, d'un déblocage de 10 millions d'€ (somme correspondant au coût, sous évalué, qu'aurait représenté un transfert sur Montreuil), alors qu'une reconstruction aux Lilas sur le site Gütermann (un terrain réservé depuis plus de 3 ans) est estimé à 24 millions d'€.

Dans sa réponse, le 2 juillet, à la Fédération SUD Santé-Sociaux qui l'interpellait pour réclamer la reconstruction aux Lilas et son financement jusqu'au dernier euro par les pouvoirs publics, Touraine affirmait "ne pas être opposée à ce projet. Néanmoins pour devenir réalité il doit obtenir un financement complémentaire auprès d'autres financeurs que l'Etat".

En mettant bout à bout les promesses des collectivités locales (région, département, mairie des Lilas) 5 millions seraient peut-être apportés. Il manque donc toujours 9 millions dans le meilleur des cas !... Que la Ministre n'entend pas lâcher !

Que dit le communiqué de l'ARS : "... Il faut retravailler un scénario qui permette un le financement des murs et ensuite un fonctionnement à l'équilibre, ce qui n'était pas le cas du projet de reconstruction proposé par les Lilas".

Le projet de l'ARS est donc bel et bien de refuser la reconstruction exigée par le personnel et ses nombreux soutiens sur le terrain Gütermann, pour lui substituer une réhabilitation des locaux actuels totalement vétustes et exigus ("un financement des murs"). Mais vu l'accroissement important du nombre d'accouchements, un gros "ripolinage" de la Maternité sur le site actuel (rue du Coq Français) serait totalement inconséquent, abracadantesque (comme dirait l'autre), et le personnels et les usagères paieraient très cher "le retour à l'équilibre financier" (conditions de travail toujours plus éprouvantes, voire un plan social, prises en charge dégradées, etc.). C'est à terme la mise à mort programmée des prises en charge innovantes, qui font la renommée de cette Maternité de proximité, qu'orchestre l'ARS !

L'ARS d'Ile de France et le Ministère totalement obnubilés par les recherches d'économies sur le dos du secteur sanitaire (because le "pacte de responsabilité") n'ont pas satisfait la revendication du personnel et du large collectif de soutien. Le combat continue donc !

Une réunion du collectif de la Maternité des Lilas devrait se tenir dans les prochains jours et des personnels de la Mater et du CIVG des Lilas seront bien présents le 23 septembre devant le Ministère de la Santé au côté de leurs collègues hospitaliers venus de tout le pays, pour manifester contre "l'Hôstérité" dans la santé, à l'appel de la "convergence des hôpitaux en lutte"!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche