Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 08:29

 

 

Le service de psychiatrie de l'hôpital de Sarlat a reconduit la grève jusqu'au 30 juin prochain. Cette grève, grâce aux solidarités financières qui se sont organisées au sein de la fédé, pour atténuer les pertes de salaire, se poursuit et l'équipe est toujours aussi déterminée.

Nous n'avons pas pu participer cette fois à la mobilisation sur Caen (distance trop importante et grève des trains) et nous le regrettons.

Il y a quelques jours la direction a donc annoncé aux grèvistes une enveloppe de 120 000 euros pour réaliser des travaux dans l'unité psy mais parle de redéploiement de nos effectifs actuels pour dégager le poste de liaison que nous avons perdu . Un seul poste d'infirmière (partie en mutation) sera remplacé.

Les personnels ont décidé de poursuivre le mouvement car ces déclarations sont inacceptables en l'état.

Pour les travaux : nous exigeons une concertation immédiate avec les personnels pour définir les priorités et un échéancier précis

Pour les postes : pas de recrutement nouveau pour la liaison donc poursuite de notre refus d'accompagner nos patients au tribunal, aux consultations etc.... avec pour conséquence la multiplication des transports par VSL

Poursuite de notre grève administrative ( PMSI...etc)

Application strict de notre droit de grève avec assignations journalières remises en main propre . Refus de venir travailler si assignation abusive ou non remise dans les conditions réglementaires.

Les deux psychiatres du service sont solidaires du mouvement.

Pour le reste de l'établissement : débrayage (intersyndicale CGT/SUD/UNSA) chaque jeudi mais peu de personnels hors psy qui se mobilisent. Certains services viennent d'accepter le passage en 12 heures pour conserver leurs congés d'été.

FO se félicite des avancées alors que nous venons de perdre plus de 20 postes CDD!!!!

Quant au comité de défense de l'hôpital il continue ses actions (permanence devant l'hosto tous les jeudis depuis plus d'un an) et mobilisations régulières.

 

Les salariés du Centre Hospitalier Guillaume Régnier de Rennes avait obtenu un RDV à L’ARS hier AM.

ils entendaient demander le déblocage des crédits gelés pour la psychiatrie en Bretagne (plus de 8 millions d’euros) et obtenir la l’abandon des mesures d’économies....

 

Voir la suite sur le lien ci dessous

 

http://www.sudsantesociaux35.org/L-ARS-de-Bretagne-investie-par-les

Partager cet article

Repost 0
Published by sud-chu-caen - dans Un monde de luttes

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche