Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 18:13

mercredi 13 juillet 2011 par Sud CHU Rennes


Monsieur Xavier Bertrand semble avoir trouvé une solution au conflit qui oppose l’ordre infirmier et la très grande majorité des infirmières : rendre la cotisation facultative pour les infirmières salariées, l’inscription restant obligatoire.

Si certains syndicats se réjouissent de cette nouvelle comme étant une "première victoire", ce n’est pas le cas de SUD Santé sociaux, loin s’en faut !!!


Monsieur Xavier Bertrand n’a toujours pas compris ou admis que c’est de l’ordre que les infirmières ne veulent pas, qu’elles soient salariées ou d’exercice libéral.


Le problème n’est pas le prix de la cotisation, mais le fait de devoir payer pour avoir le droit de travailler, et que notre profession ne soit réglementée que par une seule et même personne : la présidente ou le président de l’ordre infirmier.                                                                               

 

De plus nous rappelons que seulement 14% de la profession a voté pour ces élections, ce qui pose le problème de la légitimité de cet organisme pour nous représenter et décider de notre déontologie, des bonnes pratiques voire des sanctions disciplinaires.

 

Alors que depuis des années la très grande majorité des infirmières persiste à ne pas vouloir adhérer, Monsieur Xavier Bertrand (contrairement au ministère Bachelot en fin de mandat) n’écoute encore qu’une petite minorité.                                                                                           

 

En maintenant l’inscription obligatoire, il laisse la porte ouverte à une nouvelle cotisation, et n’entend pas l’exigence d’abrogation portée par les infirmières.

 

Dans qu’elle langue faudrait-il lui parler pour qu’il comprenne que plus de 400 000 infirmières (80%) ne veulent pas d’ordre et que dans les 20% inscrites la plupart ne l’a fait que contrainte pour trouver un emploi ou être simplement rémunérée.                                                               

 

Les difficultés structurelles de l’ordre, véritable feuilleton de l’été, ne sont que le reflet de ce rejet massif et sans appel :


La démission de la présidente, intervenue ces derniers jours, et surtout la cessation de paiement qui devrait être prononcée courant août et qui ouvre la voie à une liquidation judiciaire !


Alors, avant même que celle-ci ne survienne, il appartient au ministre de prononcer la liquidation idéologique de ce projet !!


La Fédération Sud Santé Sociaux réitère sa demande d’abrogation pure et simple de l’ordre infirmier, et ce sans délai.


La Fédération Sud Santé Sociaux soutient les Masseurs Kinés et les Podologues engagés contre la mise en place de leur ordre ainsi que tous les professionnels désireux de se débarrasser de ces organisations corporatistes, moyenâgeuses et couteuses


Sud CHU Rennes

Partager cet article

Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Ordre Infirmier

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche