Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 20:26

 

 

Montperrin

 

 

montperrin 8 001

 

Après 2 mois de grève.

Après 2 mois de silence de la part de la direction, de l'ARS, de nos députés fraîchement élus...

Après la fuite de l'ARS...

 

Mr GUINDE, dans le journal La Provence, "annonce qu'il n'y a plus aucun espoir de négociation, tant que des excuses ne lui auront pas été faites"...

Des excuses...?

 Demandons lui des comptes!!!

Le 08 octobre à 18h30 se tiendra le conseil municipal de la ville d'Aix. Une question orale a été proposée à l'ordre du jour concernant notre lutte.

On aura besoin de soutien ce jour là...

SUD Montperrin

 

Communiqué

 

Dans un article de « la Provence » en date du 26 septembre 2012, Mr André Guinde, président (entre autres) du Conseil de Surveillance du CH Montperrin, exige de l’intersyndicale « des excuses » suite à la « fuite » de Mme Huet, représentante de l’ARS par la fenêtre.

 

Nous tenons à rappeler les faits suivants :

 

-Notre mouvement dure depuis deux mois et demi, et ni M. Guinde, ni un représentant de l’ARS n’ont JAMAIS contacté l’intersyndicale pour négocier. Notre direction s’est, quant à elle, contentée du minimum légal (2 entrevues d’une heure).

 

-Comme un précédent article de La Provence le relatait, dans « l’affaire » de la représentante de l’ARS aucune violence n’a été exercée contre elle. On ne peut pas en dire autant de M. Guinde, bousculant fortement une collègue infirmière en quittant la réunion (avant que celle-ci ne commence).

 

-Que la représentante de l’ARS et M. Guinde ont été sollicités le matin, lors d’une inauguration d’un CMPPU et que ceux-ci ont acceptés de venir négocier au CH Montperrin si la manifestation syndicale se dispersait. M. Guinde a donc trahi son engagement en quittant la séance de négociation, sous un prétexte fallacieux.

 

-Au bout de deux mois et demi de grève sans interlocuteur, on peut comprendre la colère et la frustration du personnel.

 

-Parmi la multitude de missions qui lui sont attribuées, M. Guinde est président du Conseil de Surveillance de l’hôpital Montperrin et avant cela de l’instance qui dirigeait le Centre Hospitalier. A ce titre, celui-ci est COMPTABLE de la situation budgétaire et connait parfaitement la situation actuelle, lui qui a intimé pendant une dizaine d’années aux membres de ces instances de voter des budgets dont les représentants syndicaux n’ont eu de cesse de lui rappeler qu’ils étaient délétères.

 

 

M. Guinde a ainsi sous sa responsabilité la situation de déficit actuel de l’hôpital Montperrin, ainsi que, par ricochet, celle de la mise en place d’un plan de redressement. Nous exigeons donc de lui qu’il assume ses responsabilités politiques, et dans ce cadre, qu’il facilite le retour de tous les acteurs du conflit à la table des négociations plutôt que de jouer le pourrissement de la situation par son attitude et de ce fait participer à :

-la maltraitance des patients,

-les licenciements des agents contractuels,

-la maltraitance des agents dans leur travail,

-la diminution de l’offre de soins

…que la vision comptable de l’hôpital public ne peut manquer d’entrainer.

 

Organisations syndicales signataires : SUD Santé, CGT, CNI, CFDT, CMH du Centre Hospitalier Montperrin

 

Montperrin 8 octobre 2012

 


Partager cet article

Repost 0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche