Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 12:13

Même si sa situation financière s'améliore, l'établissement n'a pas obtenu de réponse à sa demande d'emprunt. Le déficit cumulé atteint 118 millions.

 

 Classé 6 e CHU le plus endetté de France, l'hôpital de Caen éprouve de plus en plus de difficultés pour emprunter malgré un net redressement de ses résultats financiers. En 2011, l'établissement a perdu 9,2 millions d'euros alors qu'il avait enregistré un déficit de 19,7 millions d'euros en 2010 et 37,2 millions en 2009.

 

Effort de gestion, réorganisation, hausse de l'activité d'Angel Piquemal, le directeur général du CHU, dont le budget s'élève à 470 millions d'euros pour environ 6.000 agents, met tout en oeuvre pour redresser la situation tout en reconnaissant que « la gestion rigoureuse des deniers publics a trop tardé dans un hôpital replié sur lui-même pendant des années ». Sur le plan social, la réduction des charges s'est traduite par un total de 400 suppressions de postes en équivalent temps plein (ETP).

 

Malgré le redressement des comptes, la situation financière de l'établissement qui présente un déficit cumulé de 118 millions d'euros est critique : « Les déficits successifs continuent à pénaliser le développement de l'établissement et compromettent notre capacité à faire face à nos charges courantes », estime Anne Kittler, la nouvelle directrice financière de l'hôpital public.

Emprunt à court terme

 

Le taux d'endettement, très élevé, obère la capacité d'investissement du CHU. « Notre besoin en ligne de trésorerie est estimé à plus de 80 millions d'euros, ce qui, dans les conditions actuelles des marchés financiers, comporte un risque de cessation de paiements », s'alarme Anne Kittler.

 

Pour l'éviter, le CHU se doit absolument de contracter auprès des banques un emprunt à court terme, « dont le montant comme les intérêts sont extrêmement élevés », souligne-t-il. Sollicitées une première fois, les banques n'ont pas répondu aux demandes du CHU. « Nous sommes dans un environnement bancaire qui rend les choses plus compliquées. L'hôpital est trop dépendant des organismes bancaires à un moment où ils prêtent beaucoup moins », note le directeur.

 

Preuve supplémentaire de l'inquiétude des responsables, ces derniers craignent que les deux autorisations de découvert délivrées par 2 banques ne soient pas renouvelées. « Le fil est susceptible de rompre à tout instant », ajoute Angel Piquemal. Une nouvelle réponse des établissements bancaires est désormais attendue avant l'été.

Philippe Legueltel, Les Echos

Partager cet article

Repost0
Published by sud-chu-caen

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche