Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 00:38

Les hôpitaux ne peuvent faire autrement que de diminuer l'emploi pour faire face à la contrainte budgétaire et, en parallèle, à la hausse de leurs charges, a affirmé le 4 septembre le délégué général de la Fédération hospitalière de France (FHF), lors du congrès de la FHF Pays-de-la-Loire à Angers.

Hopital-250x165Il existe une "différence énorme" entre le taux de l'Ondam (Objectif national des dépenses d'assurance maladie) qui progresse d'environ 2% et la croissance "naturelle", à effectifs constants, des charges des hôpitaux qui est de 3,5%, a indiqué Gérard Vincent.

Cette différence "doit se traduire par des économies qui devront être faites dans tous les domaines".

"On ne peut échapper à la compression de l'emploi", a-t-il souligné. "Nous ne voyons pas comment on pourra tenir les effectifs en l'état compte tenu des moyens que le pays pourra consacrer au milieu hospitalier et médico-social", a-t-il insisté.

Mais ces efforts devront être réalisés sans dégrader les conditions de travail et la qualité des soins, a-t-il observé.

"Cela va être difficile mais il faut tenir", a affirmé Gérard Vincent. Il a mis en avant la nécessité de renforcer les coopérations entre établissements. "C'est là que les marges pourront être trouvées et des gains de productivité seront réalisés".

Il a précisé que la campagne budgétaire pour 2015 "allait bientôt commencer" et a prévu une année "difficile" avec un Ondam d'environ 2%, sans toutefois pouvoir indiquer les mesures qui seront éventuellement décidées pour les hôpitaux.

Quelques réponses pour “Hôpitaux : la compression de l’emploi inéluctable, selon la FHF”

-Bien trop facile comme excuses bidon! on nous enlève du personnel mais derrière ils veulent de la qualité de soins ^^ assez incohérent! on fait comment vu que notre charge de travail ne fait qu’augmenter et que nous sommes en sous effectif ! sortez de vos tours de bureau, décollez le cul de vos chaises et venez voir ce qui se passe dans les services, passer 1 mois ou plus (et non pas 6h) avec nous et nos horaires après on verra!

 

-Si on n’a pas d’argent pour manger du caviar, on mange des œufs de lump…

Si il n’y a pas assez d’argent pour soigner les gens, les gens seront mal soignés…

On ne peut pas se saigner aux 4 veines pour continuer voire progresser en qualité sans moyen!

Pas de polémique, juste une réalité mathématique et déplorable!

 

-bien oui l’idéal pour ceux-ci, serait un hopital sans malade et sans personnel, plein de cadres et d’administratifs pour faire des réunions sur rien et gérer personne !!! GENIAL … des coopérations : elles ont lieu depuis 10 ans et le privé se fait payer par le public qui le finance arrêtons les conneries par pitié et faites croire ça a d’autres … mais pas a nous qui sommes de terrain et qui voyons ce qui se passe

Source: Actusoins


Partager cet article

Repost 0
Published by sud-chu-caen

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche