Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 11:03

500 agents de l'hôpital Pasteur de Cherbourg ont crié leur mécontentement au directeur face à plusieurs réformes qu'ils jugent injustes.

 

Selon les syndicats, le personnel de l'hôpital Pasteur ne s'était pas autant mobilisé depuis 2002 et la réforme des 35 heures. 500 agents étaient réunis, jeudi 18 avril, dans la cour de l'hôpital de Cherbourg pour crier et huer les réformes proposées par la direction.

 

Service de 12 heures, vacances rallongées

 

Dans leur ligne de mire, l'allongement de la période de congés d'été (du 1er juin au 30 septembre), les services de 12 heures, la prise de repas sur le temps personnel ou encore la suppression de postes de contractuels.

 

Des mesures qui font partie de la réorganisation proposée par le directeur, Maxime Morin, afin de réduire le déficit de l'hôpital qui s'élève à 20 millions d'euros.

 

"Des mesures indispensables"

 

Une partie du personnel a échangé, lors d'un face à face ferme et improvisé, avec le directeur, sur ces négociations qu'il juge "bidons". Maxime Morin estime que les mesures sont indispensables. "Ce ne sont pas des mesures contraignantes par plaisir, elles le sont car la situation est très grave. On a pu échanger avec les représentations syndicales sur des modifications, des ajustements de ces mesures. Mais une partie importante de nos coûts est liée au personnel." Par ailleurs, le directeur rappelle aussi que des mesures de réorganisation physique de l'hôpital (déménagement de certains services) sont des mesures positives

 

 

Source: Tendance Ouest

Partager cet article

Repost 0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche