Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 17:47

COMITE DE DEFENSE DU CHI ANDRE GREGOIRE DE MONTREUIL :

 

OU EN EST-ON ?

Le 10 décembre 2012

 

En plusieurs mois de campagne, le Comité de Défense du CHI André Grégoire de Montreuil a fait signer plus de 6 000 habitants des villes de Montreuil, Bagnolet, Noisy- le- Sec, Romainville, Rosny-sous-Bois, rassemblé des centaines d’entre eux dans le cadre de réunions publiques pour exiger :

 

-          Le maintien intégral de tous les services de l’hôpital ;

-          La réouverture des urgences chirurgicales de nuit et de week-end ;

-          Aucune suppression de postes ;

-          Des moyens pérennes pour fonctionner et investir ;

-          L’abrogation de la tarification à l’activité et de la loi Bachelot.

 

Cette campagne est un appui à l’action engagée par les personnels et leurs organisations syndicales pour défendre leurs services, leurs postes et leurs conditions de travail.

 

Pour rappel : la décision de l’ARS, en application directe de la loi Bachelot, de fermer dès le 1er février 2012 le service chirurgical des urgences la nuit et le week-end a plongé l’hôpital et ses services dans une spirale qui les menace dans leur existence même, y compris le service de la maternité : des médecins anesthésistes, mis dans l’impossibilité d’exercer leur métier, ont demandé leur mutation ; le service chirurgical des urgences de jour a été fermé 24h/24, 7 jours sur 7 depuis le 1er octobre 2012…

 

Aujourd’hui, où en est-on ?

 

Face à la mobilisation, l'administration provisoire a fait appel à deux médecins anesthésistes vacataires et un médecin retraité, permettant la réouverture depuis le 3 décembre et jusqu'à fin avril du service chirurgical des urgences de jour (jusqu'à 22h) et de week-end (jusqu'à 18h).

 

Face à la mobilisation toujours, l'ARS s'est engagée à « pérenniser et consolider l'hôpital », mais dans le même temps persiste à vouloir mettre en place les restructurations imposées par la loi Bachelot. Ainsi, la lettre de mission de l’ARS à l’administration provisoire ne peut que susciter les plus vives inquiétudes:   

 

-    « Rétablir une gouvernance efficace au sein de l’établissement… »

-   « Prendre les mesures susceptibles de redresser la situation financière, notamment par la mise en œuvre d’un plan de retour à l’équilibre… »

-          « Redéfinir le, positionnement de l’établissement dans l’offre de soins de la zone Est du territoire de santé, notamment par la refonte du projet médical… »

 

« Prendre des mesures susceptibles de redresser la situation financière »: s’agit-il de poursuivre l’offensive de restructuration de l’hôpital, en rationalisant des services, supprimant des postes sous couvert de « retour à l’équilibre » ?

« Redéfinir le positionnement de l’offre de soins » : s’agit-il de maintenir la décision de suppressions des urgences chirurgicales de nuit à l’hôpital de Montreuil, ou encore la fermeture d’un service spécialisé ?

Au bout du compte, s’agit-il d’imposer la dictature de la « tarification à l’activité » qui oblige l’hôpital à sans cesse se financer sur les marchés financiers, tant pour l’investissement que le fonctionnement ?

Et ces questions se posent avec d’autant d’actualité qu’au même moment on apprend que le gouvernement entend supprimer 657 millions d’euros supplémentaires pour le financement des hôpitaux en 2013 !

 

Il est clair que rien n’est réglé. Les menaces sont toujours présentes.

 

Le comité de défense du CHI a décidé d’amplifier sa campagne, de multiplier les signatures sur sa pétition.

Il demande solennellement une entrevue à Mme Voynet, présidente du conseil de surveillance du CHI, et de soutenir publiquement  les  revendications sur lesquelles se sont regroupés les milliers de signataires.

 

 

Pour tout contact: defense.chi.gregoire@gmail.com

Partager cet article

Repost 0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche