Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 09:58

Publié le 12/12/14 - 16h09 - HOSPIMEDIA

La campagne de communication de la FHP lancée ce 11 décembre ne manque pas de faire réagir. Pour dénoncer le projet de loi de Santé, la Fédération a en effet décidé de déployer une campagne "choc" dans la presse quotidienne régionale et dominicale . Le message est le suivant : le pire est annoncé avec la loi de Santé. Sur l'un des visuels, on voit une femme sur le point d'accoucher dans la rue. En bas de l'image, on peut lire : "Demain en France, si la loi Santé est votée, vous ne pourrez plus accoucher dans une clinique." Dans un communiqué ce 12 décembre, la FHF dit prendre "acte, avec une certaine consternation, des caricatures auxquelles se livrent depuis plusieurs jours, et une fois de plus, les représentants de l’hospitalisation privée à travers une campagne de communication irresponsable".

 

La FHF interroge : "Pourquoi faire croire aux Français qu'ils ne pourront plus être soignés correctement sous prétexte que la future loi de Santé, certes imparfaite et insuffisante sur bien des points, ne convient pas aux cliniques ?" Elle estime que les "raccourcis dont sont porteurs cette campagne sont indignes d'acteurs qui, dans le même temps, réclament d'exercer une part de missions de service public". Pour la FHF, les cliniques et hôpitaux privés veulent "tout mais sans contrainte". Elle cite comme exemples : "tout le financement public mais sans exercice de la permanence des soins ; l’exercice de toutes les missions de service public mais sans contrôle, ni de la part du juge financier, ni de la part du régulateur ; tout le label "service public" mais en continuant à sélectionner les patients et les activités". En conclusion, la FHF demande aux cliniques de cesser d'opposer les acteurs de santé les uns aux autres et au Gouvernement de ne pas céder aux pressions.

 

Dans un autre communiqué, la Fehap et Unicancer expriment elles aussi leur consternation devant les choix de communication de la FHP. Elles invitent ses dirigeants à les "reconsidérer". Elles déplorent que cette campagne véhicule des images "aussi violentes qu'excessives, au moment où il convient plutôt de souligner les valeurs de solidarité nationale et de cohésion sociale, dont sont naturellement porteurs les professions et établissements de santé". La Fehap et Unicancer tiennent à rassurer la population. "Les hôpitaux privés non lucratifs assumeront toutes les missions et responsabilités de soins qui, aux côtés des hôpitaux publics, garantiront la continuité et la qualité du service public hospitalier pour tous nos concitoyens", écrivent-elles. Contrairement aux cliniques et aux médecins libéraux, elles estiment que le projet de loi de Marisol Touraine, ministre de la Santé, apporte des "avancées" même s'il doit encore selon elles être amélioré.

 

FHP

Partager cet article

Repost 0
Published by sud-chu-caen

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche