Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 07:27

 

La coordination nationale des sages –femmes tient à exprimer son indignation et la colère des sages –femmes face au drame survenu sur l’autoroute A20 alors qu’une femme enceinte de 7 mois a accouché seule dans le plus grand désarroi d’un enfant prématuré qui n’a malheureusement pas pu survivre à cette épreuve.

 

Depuis 11 ans, date du mouvement historique des sages- femmes organisé par notre coordination, nous avons interpellé les gouvernements successifs sur les conditions de l’accouchement en France et sur les risques liés aux restructurations des maternités qui non seulement ont entraîné une dégradation sans précèdent des conditions de sécurité autour de la naissance en France avec un recul du 7ème au 20ème rang sur le plan des indicateurs de morbimortalité périnatales mais aussi profondément dégradé la qualité de la prise en charge des femmes enceintes , des parturientes et des accouchées .

Nos interpellations sont restées lettre morte .

 

Pire : chaque jour afin d’accroitre la productivité et la rentabilité des maternités qui se chiffrent en millions d’euros de bénéfice, les gouvernements ont décidé de réduire le nombre de postes de sages-femmes au prix d’une diminution de la qualité des soins périnatals. Des centaines de sages –femmes ont dû rejoindre les locaux de pôle emploi alors que leur présence pour assurer la qualité des soins périnatals est essentielle. Le gouvernement actuel continue d’encourager cette politique plutôt que de la stopper. Il ne reste aujourd’hui que 535 maternités en France et outre-mer.

 

Nous, sages -femmes, sommes témoins que chaque jour des centaines de femmes enceintes accouchent inopinément sur les routes de France.

 

Nous tenons à interpeller encore une fois notre Ministre de la santé et le Président de république sur le défaut d’organisation des soins périnatals. Aucun parcours de soin pour les femmes enceintes n’a été mis en place. Aucun système de transfert organisé sous la responsabilité médicale de la sage-femme n’a été mis en place, alors que notre compétence est première sur les interventions en urgence lors d’un accouchement et d’une réanimation néonatale, tout cela malgré nos mises en garde.

 

Des sages –femmes devant la cécité gouvernementale se sont organisées elles-mêmes sans reconnaissance et sans rémunération d’astreinte pour intervenir dans des endroits éloignés des maternités, quelle que soit l’heure pour pratiquer des accouchements dans l’urgence et organiser des transferts de situations à haut risque prêtes à intervenir à tout moment. Dans l’indifférence et dans la non reconnaissance des pouvoirs publics, dans des conditions extrêmes, elles sauvent des vies.

 

Une telle organisation si les pouvoirs publics daignent la reconnaître par des moyens mis en œuvre aurait pu permettre à cette maman d’accoucher avec la présence d’un professionnel accompli même dans des conditions extrêmes et permettre d’éviter un drame de plus.

 

22000 sages-femmes sont en exercice en France c’est-à-dire un nombre très important pour éviter que ce type de drame survienne.

 

L’enquête demandée par le président de la république semble bien dérisoire face aux enjeux. En effet comment demander à ceux qui ont organisé le déclin de la périnatalité française de nous livrer les raisons d’un drame qui s’inscrit dans la responsabilité des auteurs de l’enquête ?

 

La coordination nationale des sages-femmes a des propositions à faire pour organiser le parcours de soin périnatal et les interventions d’urgence dans le domaine spécialisé de l’obstétrique dont elles sont les premiers intervenants du fait de leurs compétences .

 

Nous ne pouvons tolérer que des drames de ce type surviennent. Nous souhaitons que le gouvernement fasse acte de responsabilité en matière d’organisation des soins périnatals et demandons à Marisol Touraine de nous recevoir de toute urgence.

 

Contacts :

 

Sylvie Laberibe vice-présidente chargée de la communication

 

Valérie rigal présidente

 

Sébastien clerc secrétaire général

 

Mail coordination : coordination.sagefemme@gmail.com

Twitter : @CoordinationSF

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by sud-chu-caen

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche