Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 18:40

Mr Laisné, directeur de l’ARS (Agence Régionale de Santé) Centre, lors d’une interview sur Radio Bleu Berry, a exprimé la possibilité de fermer la maternité du Centre Hospitalier du Blanc (Indre). Située dans le Parc Naturel Régional de la Brenne, au croisement des départements de l’Indre, de la Vienne, de la Haute-Vienne et de l’Indre et Loire, Le Blanc est une ville agréable de 7000 habitants, au cœur d’un bassin de population de 35000 personnes, dans le département le plus pauvre de la région Centre. Le Centre hospitalier qui a un rôle essentiel de sentinelle sanitaire et d’accueil des patients en première intention, possède 65 lits et places. Le Centre Hospitalier (CH) du Blanc est une structure de proximité qui offre à la population un accès de 1ère intention à des soins de qualité, dans un territoire déjà sous doté en professionnels de santé libéraux. Il emploie plus de 400 personnes et augmente son activité grâce à de nombreux investissements (nouveau scanner, création d’une zone d’hospitalisation de très courte durée, antenne smur, rénovation du bloc opératoire, des services de maternité et chirurgie...) et à la mise en place de plusieurs collaborations inter-hospitalières.

La maternité augmente régulièrement son activité avec 372 accouchements en 2010 (contre 249 en 2002). Elle est réputée pour sa qualité d’accueil et de soins et est la seule maternité dans un rayon de 60km (plus d’une heure de route). Le bloc opératoire et le service de chirurgie développent leur partenariat avec le CHRU de Poitiers et emploient des personnels formés et qualifiés. Le déficit cumulé de l’hôpital du Blanc devrait être de 3 millions d’euros en 2011. L’établissement a équilibré ses comptes en 2008 et 2009 grâce à deux dotations exceptionnelles d’un montant d’un million d’euros. En 2010, après un concours exceptionnel de 1 450 000 euros, il lui manquait 975 000 euros. Pour la population de la Brenne, il est impossible de se passer du service rendu par l’hôpital du Blanc puisque les établissements les plus proches : Châteauroux, Poitiers, Châtellerault sont à plus de 60 km, soit à plus d’une heure de voiture sur les routes de campagne de la Brenne. De plus il n’existe quasiment pas de transport en commun.

Le Centre Hospitalier du Blanc en Chiffres (source Platine)

Capacité MCO : 65 lits et places en médecine, chirurgie et obstétrique  Activités MCO en 2010 : -Hospitalisation complète : 3 201 séjours -Hospitalisation de jour : 1 376 séjours. Urgences, nombre moyen de passages par jour : 26 ( en augmentation de 9%) En 2011, le nombre d’entrées augmente de 4%

Qualité des soins Score agrégé de lutte contre les infections nosocomiales, classe A avec un score de 93/100, l’établissement est 30ème national en matière de lutte contre les infections nosocomiales (Score Platine) Personnels : 410 dont 24 médecins (7 chirurgiens) Plateau technique : 1 scanner, échographes, mammographe, radiologie conventionnelle, bloc opératoire équipé de 4 salles d’opération, 1 salle dédiée aux examens endoscopiques, 1 salle de réveil Budget : 21 millions d’euros

Les mesures envisagées par l’ARS Centre

Afin de réduire les coûts et de "rentabiliser" le Centre Hospitalier du Blanc, Mr Laisné envisage : -La fermeture de la maternité qui serait transformée en Centre Périnatal de Proximité, et n’effectuerait plus d’accouchement. -La réduction de la chirurgie à une activité de semaine et une fermeture du bloc opératoire les nuits et les week-ends.

Les raisons de ne pas accepter ces propositions :

Pour la population de la Brenne, il est impossible de se passer du service rendu par l’hôpital du Blanc puisque les établissements les plus proches : Châteauroux, Poitiers, Châtellerault sont à plus de 60 km, soit à plus d’une heure de voiture sur des routes de campagne. De plus il n’existe quasiment pas de transport en commun. La sécurité sanitaire y est assurée, grâce à un personnel compétent et régulièrement formé, des locaux récents et du matériel neuf. Cette sécurité a certes un coût mais est indispensable. Le droit d’accès aux services de santé pour toute personne sur le territoire français ne pouvant être toujours une histoire de comptabilité. Il serait préjudiciable de mettre en danger la vie et la santé de nos usagers alors que nous disposons aujourd’hui d’un outil moderne, fonctionnel, dévoué et appliqué.

La fermeture de la maternité serait une menace pour les parturientes des communes du Sud de l’Indre et de la Vienne - pas de possibilité de repli sur Montmorillon car la maternité a fermé depuis longtemps, renforçant le rayonnement de celle du Blanc. Les parturientes seraient obligées de faire au moins 60 km, soit au minimum une heure de route pour accoucher, ce qui mettrait en péril leur sécurité et celle de leurs bébés. Elles perdraient en plus une prise en charge individualisée qu’offre notre maternité à taille humaine.

Dans son projet de schéma régional d’organisation des soins arrêté en septembre 2011, dans son volet périnatalité, l’ARS du Centre confirme que « toute modification d’implantation, au cours du Schéma Régional d’Organisation Sanitaire, devra tenir compte du temps d’accès au plateau technique pour toute personne justifiant d’une hospitalisation (45 min), dans le respect des normes de fonctionnement réglementaires en vigueur concernant les locaux, le personnel et le matériel. »* Toute personne sur le territoire français a le droit de bénéficier d’un accès aux soins identiques, qu’elle réside dans une zone favorisée ou non, en ville comme en milieu rural. Notre établissement de proximité, au prix d’efforts importants, a fait tous les investissements nécessaires à la qualité des soins et répond à tous les critères de sécurité. Il offre néanmoins une dimension humaine aux patients, et à leurs proches qui peuvent ainsi les aider et les accompagner dans leur rétablissement.

Résistance !!!!

Depuis le 21 Novembre 2011, un Comité de Défense du Centre Hospitalier du Blanc s’est créé, avec pour objectif de sauver notre maternité et notre service de chirurgie. Une manifestation a été organisée le vendredi 2 décembre, qui a rassemblé entre 5000 et 6000 personnes (pour une commune de 7000 habitants), personnels de l’hopital, professionnels de santé, élus, usagers (voir vidéo).

Le 8 décembre, à l’assemblée nationale, une question sera posée par Mr Chanteguet, député-maire du Blanc, à Mr le Ministre de la Santé Xavier Bertrand, concernant sa décision à venir concernant le futur de l’hopital.

Un blog a été créé qui expose les actions menées quotidiennement par les habitants de la région du Blanc, à l’adresse :

http://indispensables-maternite-chi...

Source : Bellaciao

 

Partager cet article

Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche