Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 13:43

 

 

 

 

CHBM

 

Au terme d’un mois de grève, il n’est plus question d’ « effectifs cibles » devant entraîner 95 suppressions de postes de travail au CHBM, mais de « projet d’amélioration des organisations et des conditions de travail ».

 

Un comité de pilotage sera mis en place dès la rentrée de septembre et se réunira chaque mois en présence de l’ARS, de la direction, des organisations syndicales et des médecins du CHBM pour juger des avancées réalisées dans chacun des huit pôles du centre hospitalier.

 

C’est, pour l’intersyndicale, « un grand pas en avant ». Il entraîne par voie de conséquence le gel des 95 suppressions d’emploi envisagées, même si le retour à l’équilibre financier demeure pour l’ARS et la direction du CHBM un impératif au cours des deux années à venir. Cette démarche de progrès se poursuivra jusqu’au mois de décembre prochain.

 

Ce dernier élément d’ordre financier est mis en avant par l’ARS et la direction par le fait même que « sur les dix projets maintenus dans le cadre du plan national « Hôpital 2012 » et financés par le ministère de la Santé, figurent le site médian ainsi que le pôle logistique de Trévenans (Territoire de Belfort »).

 

Autre point de revendication central de l’intersyndicale, il concernait les conditions de travail et les risques psychosociaux. Un travail de fond sera réalisé avec Franche-Comté amélioration des conditions de travail (FACT) dès le mois de septembre.

 

Pour ce qui concerne les contrats à durée déterminée (CDD), que la direction comptait ne pas renouveler, décision a été prise de les reconduire jusqu’à la fin de l’année.

16 000 signatures

 

En attendant, est mise en place cet été une « cellule de veille » chargée de vérifier que « l’effectif minimum » est assuré dans tous les services de soins.

 

La direction s’est engagée, par ailleurs, à ne prendre aucune sanction disciplinaire à l’encontre des grévistes.

 

Ce projet sera soumis d’ici à lundi prochain aux 3 600 salariés du CHBM. L’intersyndicale donnera à la suite de cette consultation sa réponse définitive à ce plan de sortie de crise, la plus grave jamais connue depuis la fusion en 2000 des hôpitaux de Belfort Montbéliard.

 

Plus de 16 000 personnes ont signé les pétitions de soutien aux grévistes du CHBM, parmi lesquels de très nombreux usagers, mais aussi des élus et pas mal de médecins.

 

Source : Le Pays

Partager cet article

Repost0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche