Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 18:56

Les salariés regrettent la réorganisation du service avec moins de personnel. Ils déplorent aussi les cadences et les conditions de travail. Le mouvement de mécontentement se poursuit.

Reportage

Rien ne va plus à la lingerie du CHU de Caen. Sur une cinquantaine de personnes, une partie du personnel a fait grève hier matin. Le reste ayant été réquisitionné par la direction n'a pu participer au mouvement. Au dehors de la lingerie, les chariots de sacs de linge s'entassent. Les employés de la pesée viennent les chercher au fur et à mesure. Ils rentrent les cages de linge, sortent les sacs, des chariots et les trient par couleur. Puis les accrochent sur un rail allant vers le tri du linge. « On accumule les sacs jaunes de linge mal trié. Le personnel dans les étages ne fait plus le tri aussi bien par manque de temps », explique un salarié.

Vu de l'extérieur, l'intérieur semble bien vétuste : « C'est une vieille blanchisserie. Il a été question à un moment donné d'en construire une nouvelle à côté de Normandial. Mais apparemment, ça n'est plus d'actualité. Et puis ce qu'on ne comprend pas c'est qu'il y a eu un budget pour améliorer la blanchisserie ; on n'a jamais rien vu. Où est passé l'argent ? » Au final, le personnel se pose la question de savoir si ce n'est pas une entreprise privée qui va prendre ça en charge.

« Vendredi j'ai débarqué six tonnes de sacs tout seul. On est neuf au tri du linge sale et seulement six le mardi après-midi. On fait une moyenne de 8,5 tonnes par jour. Le lundi on est à 13 tonnes. Avant on avait toujours de l'avance. Maintenant c'est que du retard. Ils n'ont plus rien à se mettre au CHU », témoigne un autre salarié.

Pas modernisée depuis 1982

Dans la cour, les grévistes y vont de leurs revendications : « Le linge est plus léger mais du coup il y en a plus dans les sacs. » Les salariés du linge propre aussi n'en peuvent plus : « On est 35 à travailler. A la calandre pour repasser les draps on est 3 au lieu de 4. Idem au tunnel de finition. Au petit linge plat, au lieu d'être 5 on est 4, voire 3 des fois avec des cadences à suivre. C'est hyper-fatigant, les machines ne sont plus adaptées. »

« Depuis 1982 on n'a jamais eu de modernisation et on attend ne serait qu'un coup de peinture sur les murs. »

Venus les soutenir, les syndicats CGT et SUD expliquent que suite au constat de baisse du tonnage de linge, la direction a décidé de réorganiser la blanchisserie. « Pourtant, elle sait que cette baisse n'induit pas un allégement des conditions de travail ni des baisses de cadences. » Ils rappellent que depuis 2008, six personnes sont parties en retraite et deux autres sont en arrêts longue maladie.

Qu'en 2010, cinq autres partiront en retraite et ne seront pas remplacées. « Ce sous-effectif chronique est pallié par l'embauche de contrat d'accès à l'emploi. La direction en profite pour réorganiser le service en redéployant le secteur linge sale. Les agents vont passer de 2 à 1 à la pesée, de 3 à 2 au tunnel et de 2 à 1 au linge. »

Contactée, la direction n'a pas souhaité s'exprimer. La grève est reconduite aujourd'hui.

Nathalie TRAVADON.

Ouest-France

(Ouest France du 08/06/2010)

Partager cet article

Repost 0
Published by sud-chu-caen - dans Luttes au CHU de Caen

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche