Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2018 7 11 /03 /mars /2018 12:44

OUISTREHAM - Acte IV : rendez-vous avec le défenseur des droits - Préfecture de Caen le 09 Mars 2018

Rappel des faits : distribution de pain et de chocolat rue de la Haie Breton à Ouistreham le 17 Décembre 2017. Ma voiture est garée le long du container à bouteilles, ma fille est au volant et attend que l'on reparte. Les gendarmes passent sans s'arrêter.

Avis de contravention le 04 Janvier pour ARRET D'UN VEHICULE TRES GENANT POUR LA CIRCULATION : 135 € payé en consignation avec contestation.

Avec l'aide du CAMO et de Michel Martinez que je remercie, nous sommes certains d'être désormais une dizaine de personnes à avoir subi le même sort, les témoignages sont en cours de collecte. Situation scandaleuse ! Pas de réponse du tribunal de police pour le devenir de ma contestation.

RDV avec Monsieur BRENET délégué du Défenseur des Droits, accompagné d'Etienne Adam, président de la Ligue des Droits de L'Homme de Caen, dont je suis membre : le défenseur connaît le dossier, il s'est lui-même rendu sur place avec deux juristes venus de Paris du cabinet du défenseur Jacques TOUBON. Ils travaillent sur le dossier. Comme moi, il a constaté la situation inacceptable de ces copains dehors, les violences policières, a rencontré les bénévoles qui distribuent de l'aide.

Il transmet mon dossier très détaillé au cabinet de Monsieur TOUBON, qui va prendre une position nationale sur le dossier, car ce qui se passe à Ouistreham est déjà arrivé à Calais et ailleurs. Il retient dans mes propos, le constat de MESURES DISCRIMINATOIRES et CRIMINALISATION DE L'AIDE HUMANITAIRE.

D'ici une quinzaine de jours, j'aurai le retour d'un numéro de dossier parisien. A ce moment-là, chacun des témoignages recueillis à Ouistreham pourra être transmis à Monsieur TOUBON. Chaque témoignage compte ! N'ayons pas peur de nous défendre.

Un point presse sera organisé avec la LDH et d'autres intervenants qui le souhaiteraient, nous en parlons en bureau mercredi soir et nous relaierons. Partagez en nombre, la risposte est en marche, et je ne resterai pas les bras croisés. Je me bats pour que cessent ces pratiques des forces de l'ordre, police ou gendarmerie, élus, qui veulent museler les citoyens, bénévoles, associations, et nous empêcher d'être humains tout simplement ! Je compte sur vous et vous remercie de partager un maximum.

Partager cet article

Repost0
Published by sud-chu-caen

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche