Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2017 2 12 /12 /décembre /2017 09:44

Lundi 11 décembre 2017, habitants et militants de collectifs ont manifesté en plein conseil municipal de Ouistreham (Calvados) pour exiger l'ouverture d'un abri pour les migrants.

Lundi 11 décembre 2017. Commencé à 17h30, le conseil municipal est mené tambour battant à la mairie de Ouistreham (Calvados). Le maire Romain Bail a rapidement laissé entendre que ce serait bien de terminer tôt. Et pour cause, des Ouistrehamais et des militants de divers collectifs et associations ont décidé d’organiser un rassemblement humain devant la mairie. Le rendez-vous est donné à 19h30. 

Plus de 300 personnes mobilisées pour les migrants

A 19h30, des coups de klaxon se font entendre. 300 à 400 personnes sont devant la mairie. Les prises de paroles commencent pour dénoncer les difficiles conditions de vie des migrants qui attendent à Ouistreham la possibilité d’embarquer à bord d’un ferry pour rejoindre la Grande Bretagne. 

 

 

Objectif, attirer l’attention du maire, farouchement opposé à l’ouverture d’un gymnase ou d’une salle pour héberger les migrants. La pétition en ligne lancée aujourd’hui pour l’ouverture des gymnases pour les migrants de Ouistreham a déjà recueilli plus de 400 signatures, annonce un militant au micro. Les interventions suivantes évoquent « le manque d’humanité de Romain Bail » et promettent de « continuer à nourrir les migrants ». 

C’est criminel de la part du maire de Ouistreham de refuser d’ouvrir un lieu… Il y aura des morts (faisant référence aux très basses températures qui sévissent actuellement NDLR). 

 

Les élus de la majorité de Ouistreham hués par la foule

20h05. Le conseil municipal est terminé. Environ 200 manifestants attendent encore la sortie des élus de la majorité qui feront leur apparition quelques minutes plus tard sous les huées de la foule. Ils scandent :

Pour les migrants, un gymnase. 

A 20h50, Romain Bail n’était, quant à lui, pas encore sorti de la mairie.

Dans leurs allocutions, les militants ont également appelé les conseillers municipaux à démissionner. Cette importante mobilisation s’est déroulée deux jours après l’évacuation d’un squat ouvert pour les migrants à Ouistreham. 

Photos: SUD CHU CAEN

 

Partager cet article

Repost0
Published by sud-chu-caen

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche