Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 13:59

Ils attaquent leur cinquième jour de grève. Le personnel soignant des urgences de l’hôpital Antoine-Béclère, à Clamart, proteste depuis vendredi contre le manque de moyens matériels et humains. « Tout le service est en grève mais les soignants sont assignés donc ils sont obligés d’assurer leur travail normalement », rapporte David Treille, délégué syndical Sud santé.

Les grévistes déplorent un « manque d’effectif récurrent qui pénalise les patients et la qualité des soins et engendre l’épuisement physique et moral des équipes. » Les 15 chambres que compte ce service d’urgences, équipées pour un seul patient, « sont systématiquement doublées », dénonce l’organisation syndicale.

« Un quotidien devenu catastrophique »

Les patients sont aussi pris en charge dans les couloirs du service, « ce qui engendre une insécurité certaine ». « Un quotidien devenu catastrophique » résume le syndicat Sud santé qui note « une augmentation considérable de l’activité de ce service ces dernières années avec toujours moins de personnels ».

Les soignants grévistes avaient adressé un courrier, resté sans réponse, à la direction pour faire part de leurs difficultés le 10 octobre dernier. Une concertation a cependant été organisée le 23 novembre, sans succès. De son côté, l’AP-HP assure « étudier les solutions à apporter en termes de renforcement de la sécurisation des accès au service et pour améliorer la fluidité en aval des urgences ». La direction confirme que cette mobilisation « n’a pas de répercussion sur la prise en charge des patients ».

Source: leparisien.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by sud-chu-caen

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche