Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 05:55
Smur-Samu de l'Orne : « Halte à la casse » s'indigne Alain Lambert

Face à la grève qui secoue les services d'urgence ornais, le président du Département, Alain Lambert, fait part de son « vif mécontentement » et demande à la direction de l'hôpital d'Alençon d'ouvrir le dialogue « en toute transparence ».

Depuis mardi, les assistants de régulation médicale du Samu d'Alençon sont en grève. Ils craignent une régionalisation de leur service. La situation pousse le président du conseil départemental de l'Orne, Alain Lambert, à « exprimer son très vif mécontentement. Je n'interviens jamais sur les conflits sociaux ne relevant pas de mon autorité » mais « j'estime que cette crise met en danger des vies et qu’il est de son devoir de lancer une alerte ».

L'élu centriste rappelle que « le Département est co-financeur des services d’urgence. Il contribue par exemple pour l’hélicoptère à hauteur de plus de 360 000 € par an, soit presque 1,5 million d'euros en quatre ans, et pour le Samu centre 15, à près de 200 000 € par an. L’absence totale d’information sur les motifs financiers invoqués par la direction de l’hôpital d’Alençon rend opaque un débat qui devrait être ouvert en toute transparence entre Institutions ».

Le soutien du conseil départemental « constitue un levier financier important qui justifie cette nécessité de transparence. Si la direction de l’hôpital reçoit des orientations de l’Agence régionale de santé (ARS), sa large marge d’interprétation personnelle est contestable ».

Ce sont donc « les méthodes de la direction » que le président du Département met « clairement en cause. L’Orne est un modèle d’organisation de ses urgences, en liens forts avec la médecine libérale, elle ne laissera pas détruire ce modèle, à cause d’une direction sourde et imperméable au dialogue. Ce dialogue doit se nouer dans les plus prochains jours, le conseil départemental l’attend ».

Les assistants de régulation médicale sont les premiers interlocuteurs des personnes qui composent le 15, en cas d'urgence médicale. Ils déclenchent les ambulances privées, le service d'aide médicale urgente (Smur), les hélicoptères, etc. Actuellement, le Samu d'Alençon réceptionne tous les appels du département.

Source:ouest-france.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by sud-chu-caen

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche