Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 08:41
Grève au centre hospitalier du Rouvray

Les personnels du centre hospitalier refusent une nouvelle organisation des effectifs. Ils ont voté hier une grève reconductible

Grève au centre hospitalier du Rouvray

La rentrée sociale a déjà commencé hier matin au centre hospitalier du Rouvray, à Sotteville-lès-Rouen. Une centaine de membres du personnel réunis en collectif de soignants non syndiqués, mais soutenus par la CGT, ont bloqué l’entrée à toute nouvelle admission et installé un piquet de grève. Ils protestent contre l’instauration d’un pool de remplacement destiné à lisser les effectifs en cas d’absences. « Cette création va se faire au détriment des services existants », déplore Maggy Petrovitch, infirmière psychiatrique et porte-parole. « La trentaine d’infirmières et d’aide-soignants prévus pour cette structure sera prélevée sur les effectifs existants. Aucune embauche n’est prévue, alors que nous manquons de personnels. » En attendant un rendez-vous avec la direction, la grève reconductible a été votée par le collectif. « Nous ne sommes pas contre la création de ce pool », souligne Bruno Fresnard, délégué CGT, « ce que nous dénonçons c’est la manière dont cela est fait. La psychiatrie n’est pas une pathologie comme l’obstétrique ou la chirurgie. Elle nécessite une dimension humaine très importante et très chronophage. On ne traite pas une psychose comme on le ferait d’un cancer... Avec cette normalisation des effectifs, le lien, si primordial avec le patient, va disparaître. Créer une pénurie de personnel dans les services de soins pour nous amener à penser que ce pool de remplacement est une nécessité absolue est un leurre ! » Concertation Le directeur Jean-Yves Autret replace le mouvement dans son contexte : « Nous avons engagé il y a six mois des groupes de travail pour ajuster les effectifs aux différentes unités. Le but étant d’avoir une organisation pertinente permettant de pallier les problèmes d’absentéisme de façon équitable et d’être plus réactif. » La concertation à laquelle la CFDT et la CFTC ont participé, « mais pas la CGT », note le directeur, a reçu un avis favorable en juin du CTE (comité technique d’établissement) et débouché sur des « maquettes organisationnelles des unités de soins ». « Nous avons pris le temps de confronter les opinions et ce n’est pas un passage en force », souligne le directeur. La réorganisation doit se mettre en place progressivement en septembre après des réunions d’information.

Source: parisnormandie.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by sud-chu-caen

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche