Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 05:34
Inquiétudes autour de l’unité pour adolescents à l’hôpital psychiatrique du Havre

À peine deux mois après un appel au débrayage lancé par des agents de l’hôpital psychiatrique Pierre-Janet pour réclamer davantage de moyens humains, l’établissement connaît une nouvelle convulsion. Hier, autour de représentants du syndicat SUD, de l’Union nationale des amis et familles des personnes malades et/ou handicapées psychiques et d’élu (Jean-Louis Jégaden pour le groupe d’opposition « Le Havre à Cœur »), des agents ont interpellé leur directrice, Laurence Biard.

Depuis plusieurs jours, résonne avec insistance la rumeur de la fermeture provisoire de l’unité d’hospitalisation Équinoxe accueillant 24 h/24 des adolescents (capacité : 8 lits, 12 infirmiers, 6 aides-soignants, 3 éducateurs, 2 praticiens à temps partiel).

La piste de l’intérim ?

La prise d’un simple congé maternité aura suffi pour mettre le feu aux poudres dans cette unité ouverte en 2007 pour assurer les soins à temps complet des adolescents pris en charge par le Maison des Adolescents afin d’éviter les hospitalisations d’adolescents en structure adultes. « Si on devait y avoir recours, ce serait tout bonnement exposer ces jeunes à une mise en danger, à une atteinte à leur dignité. Les structures adultes sont déjà saturées, sans moyens supplémentaires et ne peuvent donc plus accueillir des patients mineurs dont certains très violents du fait de leurs troubles. »

Concrètement, SUD affirme que le départ en congé maternité de l’un des deux praticiens responsables du service ne pourra être remplacé. L’hospitalisation de nuit (18 h-9 h) se ferait à partir du 1er juin dans un pavillon d’accueil de patients adultes.

« Je ne peux évidemment pas certifier ce qui se passera dans trois semaines mais personne ici ne souhaite la fermeture d’Équinoxe », tente de rassurer Laurence Biard. « J’entends votre colère et je ferai tout pour apporter les moyens. Il existe des pistes. Nous sollicitons actuellement des sociétés d’intérim. Les réponses ne peuvent être immédiates, nous découvrions la situation il y a à peine huit jours. »

Engagement insuffisant pour les salariés concentrés hier après-midi au pied de l’unité. « Notre sens du service public est irréprochable. Il y a un personnel particulièrement expérimenté à Pierre-Janet. S’il le faut, nous assumons la continuité de soins d’un service à l’autre. Pourquoi ne pas demander à un médecin de se dégager de ses responsabilités administratives pour venir assumer la chefferie. Quoi qu’il arrive on prendra nos quarts. Hors de question de laisser les adolescents hospitalisés avec les adultes. »

En attente de réponses, certains agents envisagent déjà de s’inviter à la séance de conseil municipal du lundi 9 mai au cours de laquelle un vœu devrait être soumis à l’assemblée.

Partager cet article

Repost 0
Published by sud-chu-caen

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche