Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 08:59
Hôpital de Bayeux : les grévistes sont remontés

Depuis hier, le centre hospitalier fonctionne au ralenti. Et les syndicats appellent à poursuivre la mobilisation, au moins jusqu'à mardi prochain, où ils se retrouveront autour de la table avec la direction.

Impossible de savoir précisément combien de personnels sont en grève. Mais pour l’intersyndicale (Sud, CGT, CFDT et CFTC), qui a lancé un mouvement illimité hier matin lundi matin – le premier dans l’histoire du centre hospitalier – « il y a une importante mobilisation des services qui traduit bien l’épuisement de tous les salariés », assure Leïla Michel, de la CGT.

Ne plus « taper » sur le personnel

Si les cadres n’ont pas rejoint la mobilisation, de nombreux personnels de la blanchisserie et des services techniques, ainsi que des soignants, se sont retrouvés mardi matin devant l’entrée de l’hôpital, rue de Nesmond. Objectif : montrer leur détermination à ne plus servir de « variable d’ajustement ».

« L’année dernière, 25 postes ont été supprimés, l’activité a augmenté de 7 % et pourtant le déficit financier reste le même. Alors oui, il faut trouver des solutions pour relancer l’activité, mais certainement plus en tapant sur le personnel ! » soulignent les syndicalistes, aussi inquiets que remontés.

Une manifestation mardi prochain

L’intersyndicale lance ainsi un appel à tous les salariés pour manifester lors du comité technique d’établissement (CTE), qui réunira syndicats et direction mardi prochain, 1er mars. « Notre tutelle va nous imposer une augmentation de notre temps de travail d’une demi-heure par jour sans rémunération horaire ou financière. La pause repas ne sera plus considérée comme du temps de travail effectif. Les pauses cigarettes et téléphoniques seront désormais déduites du temps de pause réglementaire Ils vont vouloir passer ces mesures en force mais on s’y oppose », prévient Yoran Guillochon, du syndicat Sud.

Pétition : 228 signatures la première journée « sans forcer »

L’appel à manifester le 1er mars est fixé à 8 h 15 devant le self de l’hôpital. S’en suivra un défilé dans les rues de Bayeux. En attendant, les grévistes annoncent qu’ils vont poursuivre la mobilisation en se réunissant chaque matin. Et en continuant de faire signer une pétition dans le hall d’accueil de l’hôpital. Lundi, en une journée, elle avait recueilli 228 signatures d’usagers « sans forcer. Car si on allait dans les rues de Bayeux, on pourrait facilement en rassembler 2 ou 3 000 », assure Guillaume Lerosier, de la CFTC.

Partager cet article

Repost 0
Published by sud-chu-caen

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche