Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 09:03

L'Agence régionale de santé (ARS) assure que l'hôpital de Bayeux n'est pas menacé. Mais les élus craignent que les propositions de réorganisation de celui d'Aunay-sur-Odon, dont il est proche, aient des répercussions localement.

Hôpital de Bayeux : le maire appelle à une mobilisation générale

Les lits de médecine de l’hôpital d’Aunay-sur-Odon pourraient bien être supprimés. C’est une des propositions que fait l’ARS dans sa cinquième révision du Schéma Régional d’Organisation des Soins (SROS) du Projet Régional de Santé de Basse-Normandie. De quoi inquiéter les élus bayeusains, qui ont voté mercredi soir à l’unanimité (moins l’abstention de Jean-Luc Hamon, ancien directeur financier de l’hôpital) une motion pour soumettre à l’organisme des « contre-propositions ». Car si la directrice de l’ARS a assuré que l’hôpital de Bayeux n’est pas en danger, les menaces qui planent aujourd’hui sur celui d’Aunay pourraient à terme avoir des répercussions dans le Bessin.

Défendre les gros au détriment des petits

« Il y a des échanges importants entre la communauté médicale mais aussi entre les patients qui sont dirigés vers l’un ou l’autre site. Si l’on commence à amputer Aunay qui fonctionne avec Bayeux, il y aura forcément des conséquences ici. Car certes, il y a du chiffre à Bayeux, mais il y a aussi un problème de déficit chronique », souligne le maire, Patrick Gomont, qui est par ailleurs particulièrement remonté contre l’Agence de santé. « Si l’on ne va pas sur leur site Internet, on ne sait pas que l’on peut réagir à ces propositions. C’est assez extraordinaire lorsque l’on parle de concertation. La moindre des choses serait d’aller au-devant des parties prenantes et notamment des élus pour savoir qu’elles sont leurs attentes sur leur territoire, mais manifestement, ce n’est pas le fonctionnement de l’ARS ! » L’édile se plaint aussi de la Fédération des hôpitaux de France, « qui joue un jeu pas très productif en défendant les grands hôpitaux sans se soucier des petits ». Pour lui, pas question d’avoir « une guerre » CHU contre Bayeux-Aunay. Il préconise plutôt une collaboration.

Fusionner Bayeux et Aunay

Dans la motion votée, que le maire de Bayeux a été défendre hier jeudi avec d’autres élus devant la directrice de l’ARS, il est notamment proposé de développer l’excellence en matière de rééducation, spécificité reconnue de l’hôpital d’Aunay. Et d’aller vers une mutualisation renforcée entre Aunay et Bayeux, « source d’économies », comme la Ville et l’Intercom l’ont fait ici. Cette « fusion en un seul établissement », partenaire du CHU, permettrait de « faire porter les efforts prioritairement sur l’administration et non plus sur le service à la population ».

Mobiliser la population

Si le vote de cette motion est une action concrète, le maire sait pertinemment que ce n’est pas suffisant. « Nous devons tous être mobilisés. Il faut que l’on ait conscience qu’en utilisant les services de l’hôpital, notamment celui de la maternité, on évite l’évasion sur la région caennaise, particulièrement dans le privé. Car aller ailleurs peut pénaliser l’hôpital en terme de réputation et d’activité. Il y va ainsi d’une responsabilité de l’ensemble de la population. Ce ne sont pas que les élus qui doivent monter au créneau, toute la communautémédicale doit aussi être soudée et les habitants doivent défendre leur offre de santé ».

Partager cet article

Repost 0
Published by sud-chu-caen

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche