Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 08:24

Les comités de défense des hôpitaux de Douarnenez et Concarneau dénoncent la mise en place des groupements hospitaliers de territoire (GHT), prévue par la nouvelle loi Santé

"Une mise en place opaque, sans concertation des usagers ni des médecins." Les comités de défense des hôpitaux de proximité des sites de Douarnenez et de Concarneau tirent une nouvelle fois la sonnette d’alarme quant à la réforme du système de soins prévue par la loi Santé.

À quelques jours de l’adoption du projet de loi par le Parlement, ils refusent la création des groupements hospitaliers de territoire (GHT) qui réorganisent l’offre publique de soin à l’échelle départementale autour d’un centre hospitalier pivot.

Dans le Finistère, c’est le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Brest qui est pressenti comme tel. La mise en place des GHT devrait être effective au 1er juillet 2018.

"L’objectif des GHT est d’institutionnaliser et structurer les réseaux interpersonnels des professionnels de santé, dans une logique de gradation des soins sur le territoire et pour tous les usagers", précise le rapport remis à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, en mai 2015.

Des services "aspirés"

Pour les usagers des centres hospitaliers de Concarneau et de Douarnenez, c’est la crainte de voir les services de leurs hôpitaux "aspirés" par le Centre interhospitalier de Cornouaille (Chic) de Quimper ou le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Brest.

Le comité de Concarneau, créé en 2008 à la suite de la fermeture des urgences de nuit, redoute la fermeture de ses urgences de jour. Le comité milite pour une extension des horaires actuels d’ouverture des urgences, de 7 h à 23 h, contre le créneau actuel de 9 h - 19 h.

"Nous sommes une ville qui accueille de nombreuses manifestations sportives en soirée, explique Marianne Jan, membre du comité de défense de Concarneau et vice-présidente de la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité. Concarneau est également un port qui travaille très tôt le matin. Nous avons besoin de nos urgences".

"Nous nous inquiétons aussi pour la pérennité de nos services de consultation externes comme la gynécologie et l’ophtalmologie", souligne Yves Jardin, président du comité de défense de l’hôpital de Douarnenez.

"D’une manière générale nous nous inquiétons pour l’accès aux soins de tous les usagers, résume Marianne Jan. Il est de plus en plus difficile, compte tenu de l’éloignement entre les usagers et les centres hospitaliers." "Nous n’hésiterons pas à redescendre dans la rue", promettent d’une voix, les deux comités.

Source: sudsante29.org

Partager cet article

Repost 0
Published by sud-chu-caen

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche