Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 09:48
Eu: Une grève prévue jeudi 25 juin devant l'hôpital

Le personnel soignant du centre hospitalier annonce une grève jeudi 25 juin, de 13 h à 15 h, devant les locaux. Leur but ? Obtenir le soutien des élus et de la population face aux craintes sur l'avenir de la structure.

« Hôpital en danger. Population sacrifiée ». Le slogan est simple, les craintes réelles. Les représentants syndicaux du personnel appellent à la grève, le jeudi 25 juin, de 13 h à 15 h, devant l’établissement de santé.

Les causes ? Elles sont nombreuses. Parmi les revendications : « le retrait du pacte de responsabilité et du projet de loi santé. L’abandon de toutes les mesures d’économies qui asphyxient les établissements et les services. Le maintien de tous le spostes et l’embauche d’effectifs qualifiés en mesure de répondre aux besoins de la population avec des conditions de travail décentes. Et l’augmentation générale des salaires ». Mais c’est surtout l’annonce de la fermeture de 18 lits de médecine pour la saison estivale qui inquiète.

« Pas de promesse de réouverture »

« Un mouvement national intersyndical CGT/FO/Sud était prévu le 25 juin, et nous avions prévu d’y participer. Nous n’avions rien envisagé localement » explique Sylvie Saint-Yves, secrétaire de la section CGT au centre hospitalier eudois. « C’était avant d’apprendre mercredi dernier la fermeture de 18 lits à partir du 1er juillet pour l’été ». Un fait qui, d’après la syndicaliste, ne s’était jamais produit auparavant dans la ville royale. « C’est courant dans les grands centres, mais pas chez nous. Officiellement, ils seront fermés jusqu’au 20 septembre. Mais nous n’avons pas reçu à ce jour la certitude que tous les lits seront rouverts après cette date ».

Cette décision a été justifiée par la nécessité de faire des économies. « Comme ça, on n’embauche pas de personnel de remplacement. Et le personnel de médecine sera redispatché dans les autres services. Honnêtement, je ne pense pas que les économies seront très importantes ». Autre inquiétude mise en avant par le syndicat :

« Que l’ARS réagisse »

Les futurs grévistes en appellent donc au soutien des élus et de la population. « Si on ne se mobilise pas, il ne restera bientôt plus que l’EHPAD. On souhaite au moins que l’Agence Régionale de Santé (ARS) réagisse. On l’impression d’être sacrifiés ». Allant plus loin, Sylvie Saint-Yves explique : « nous avons peur qu’un projet de fermeture se mette en place doucement, qu’on ne nous ait pas tout dit ». Le personnel a rencontré la direction et a pu posé ses questions. « On jette pas la pierre à notre direction. Elle aussi a des directives et des ordres à respecter. Nous savons bien qu’il s’agit d’une volonté gouvernementale de réduire les dépenses publiques. Tous les établissements y seront contraints. Nationalement, 22 000 postes de la fonction hospitalière sont mis en balance, et les petites structures seront les premières touchées ».

Sylvie Saint-Yves souligne le « fort soutien des élus et des communautés de communes, qui sont derrière nous et qui veulent garder le centre hospitalier ». Elle espère que la mobilisation sera forte parmi le personnel et les habitants.

A savoir : le préavis de grève sera donc déposé vendredi et des tracts seront distribués sur le marché eudois vendredi matin. Jeudi prochain, le 25 juin, de 13 h à 15 h, les soutiens pourront signer une pétition, et les grévistes prévoient un petit espace convivial pour expliquer leurs revendications, devant le centre hospitalier eudois.

Partager cet article

Repost 0
Published by sud-chu-caen

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche