Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 10:52
Ambroise-Paré:La nouvelle organisation met l'hôpital en colère

A Ambroise-Paré comme dans les autres établissements de l’Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), l’exaspération va crescendo.

A moins de quarante-huit heures de la manifestation prévue devant le siège de l’AP-HP, environ 150 agents du centre hospitalier de Boulogne-Billancourt ont participé ce mardi à une assemblée générale organisée par la CGT, la CFDT et Sud-santé.

« Au moins un tiers du personnel présent sur le site en ce moment a répondu présent », se réjouit Olivier Cammas, délégué de l’Usap-CGT. L’intersyndicale réagit ainsi à la réforme de l’organisation du temps de travail lancée le 6 mai par Martin Hirsch, le directeur général de l’AP-HP. « La direction veut nous enlever des RTT », s’inquiète un aide-soignant qui pense perdre 5 jours de repos par an. « Martin Hirsch s’attaque aux RTT et aux modes d’organisation », précise Olivier Cammas qui dénonce un chantage à l’emploi : « Il nous dit que si nous ne faisons pas de sacrifices, nous perdrons 4 000 emplois. » « Modifier les organisations du travail, c’est un levier pour éviter les suppressions d’emploi, tout en tenant nos engagements », a justifié Martin Hirsch lors de l’ouverture des discussions le 6 mai.

Dans le hall d’entrée d’Ambroise-Paré, l’assemblée écoute avec attention les interventions successives des représentants syndicaux. Les mécontents ne veulent pas que leurs revendications passent pour des caprices. « Nous avons tous comme objectif commun le bien-être des patients, insiste le porte-parole de Sud. Cependant, dans certains services, nous n’avons même plus le matériel pour travailler. »

A l’AP-HP, on dément remettre en cause les 35 heures. Une note explicative a été éditée à l’intention des agents. La direction de l’AP-HP tente d’y mettre en avant les avantages du changement : nécessité d’adapter l’organisation du travail aux nouveaux besoins des patients, plannings des salariés plus stables, personnel plus présent auprès des malades… Des arguments qui peinent à convaincre. Jusqu’à nouvel ordre, les manifestants d’Ambroise-Paré ont prévu de débrayer une heure tous les mardis.

Partager cet article

Repost 0
Published by sud-chu-caen - dans Hôpital en lutte

Présentation

  • : Le blog de sud-chu-caen
  • Le blog de sud-chu-caen
  • : Site du syndicat SUD Santé du CHU de CAEN
  • Contact

Recherche